Produire des Graines Femelles

24 Mar
Gibberellic

Gibberellic

Développer des graines qui produiront exclusivement des plantes femelles nécessite de la chance et de l’observation attentive, mais c’est simple. Rappelez-vous que certaines plantes femelles portent occasionnellement une fleur mâle isolée (voir les hermaphrodites au chapitre 18). Les plantes de marijuana sont habituellement soit femelles (chromosome XX) ou mâles (chromosome XY). Les plantes de marijuana, bien que prédisposées génétiquement pour être soit femelles, soit mâles, ont un degré de latitude qui est très souvent affecté par l’environnement. Une plante qui devrait être exclusivement femelle peut porter une fleur mâle occasionnelle et vice-versa. Le pollen de cette fleur mâle isolée sur une plante femelle a seulement des chromosomes X, les gènes pour les plantes femelles. En collectant soigneusement le pollen de cette fleur mâle et en pollinisant les fleurs de marijuana femelles (qui portent aussi seulement des chromosomes X), toutes les graines résultantes donneront potentiellement des plantes femelles (chromosomes XX).

La seule difficulté pour produire des graines femelles est de trouver une source réelle de pollen femelle. Comme énoncé avant, beaucoup de plantes d’Asie du Sud-Est portent d’une manière caractéristique des fleurs de marijuana mâles parmi des têtes principalement femelles. Ces plantes donnent des graines qui refléteront leurs parents; c’est-à-dire, des têtes femelles mélangées avec des fleurs de marijuana mâles. Ne reproduisez pas ces hermaphrodites naturelles. Ce que vous voulez trouver c’est cette femelle rare qui développe peut-être une ou deux fleurs de marijuana mâles. Cette plante est génétiquement femelle. Collectez soigneusement son pollen, et fertilisez une plante exclusivement femelle; toutes les graines résultantes se développent en pures femelles. La seule autre candidate certaine pour du pollen femelle est une femelle qui a bien fleurit avec des fleurs de marijuana purement femelles, mais qui tard dans sa vie, est retournée en floraison mâle. Ce n’est pas si inhabituel quand les plantes sont laissées à grandir durant une période étendue, ou si il y a une photopériode irrégulière.

Habituellement, vous devez attendre un hasard fortuit pour trouver une fleur mâle solitaire sur une plante femelle, mais il y a actuellement au moins six traitements chimiques différents qui induisent des fleurs de marijuana mâles fertiles à pousser sur des plantes femelles. L’acide “Gibberellic” (GA) est le produit chimique le plus communément disponible. Le GA est appliqué sur les pousses croissantes des plantes femelles, soit en spray dilué, soit en coton trempé avec la solution entouré autour des pousses. Les concentrations de GA utilisées sont de 0.02 pour cent dissout dans de l’hydroxide de sodium dilué (NaOH) puis dans de l’eau distillée pour un spray journalier, ou 5 mg par plante pour 10 jours successifs en utilisant la méthode du coton imbibé. Les pousses s’allongent en quelques jours et la première fleur mâle apparaît parmi les fleurs de marijuana femelles en deux à trois semaines après le traitement initial (le traitement marche sans être particulièrement précis avec la concentration de GA)

http://achatgraines.com/cannabis/graines_femelles.php

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s